Chantier du mois - La Maison Ossature Bois : terrain d'innovation

Réapparue dans les années 1960, la Maison Ossature Bois s’est affranchie des modèles nord-américains et scandinaves, et connait depuis quelques années un véritable succès sur le marché de la construction.
Chantiers plus respectueux de l’environnement, économies d’énergie, rapidité de mise en œuvre… La maison ossature bois présente de nombreux avantages. Néanmoins, les principes de construction ossature bois diffèrent de la maison dite « traditionnelle ».

  • Chantier_MOB1

La maison ossature bois : singularités & promesses.   

Les professionnels du secteur s’accordent sur un point : en construction ossature bois, c’est l’ensemble des éléments de structure (planchers, murs, charpente) qui garantit la stabilité globale du bâtiment. Les assemblages qui constituent la structure d’une maison ossature bois sont interdépendants, car ils transmettent les efforts de la charpente aux fondations. La connexion est donc un point clé à ne pas négliger, dès la conception !

  • MOB_AH

Les murs, par exemple, doivent être ancrés aux extrémités et au droit des ouvertures, entre les montants et le support bois ou béton. Ils assurent ainsi une bonne transmission des efforts de soulèvement des murs au sol, sans dégrader la fonction du voile travaillant (panneaux OSB).

La reprise des charges de cisaillement entre les murs et le sol se fait à l’aide de goujons d’ancrage. Ces derniers doivent disposer d’une rondelle large, ce qui permet d’éviter le poinçonnement de la lisse basse lors de la mise sous charge du mur.

Si les connecteurs sont peu nombreux –bien qu’indispensables- en ossature bois, la fixation quant à elle est présente en nombre sur les chantiers ossature bois, sous forme de pointes, vis, agrafes… Il convient donc de la sélectionner avec attention.

« Pour la fixation de deux murs ossature bois, nous préconisons d’utiliser des vis à tête plate et filetage court, car elles s’intègrent totalement dans le bois et assurent un meilleur serrage de l’ensemble » explique Nicolas Honoré, ingénieur prescription chez Simpson Strong-Tie.

Parer les problématiques de stabilité liés à la construction M.O.B

  • MOB_Strongwall

Parmi les nombreux avantages de la construction M.O.B., on retrouve la grande liberté d’applications architecturales notamment en termes d’ouvertures vers l’extérieur.
En revanche, la présence de grandes ouvertures en façade peut remettre en cause l’équilibre de l’ensemble de la structure. Dans ce cas, les solutions traditionnelles de stabilisation, comme les portiques métalliques, les croix de Saint-André, etc. sont généralement difficiles à installer et/ou à dimensionner.

 « Les murs Steel Strong Wall™, développés par Simpson Strong-Tie permettent de relever le défi de la stabilité des façades dans le cas de grandes ouvertures » affirme Nicolas Honoré.

Ces mus de contreventement en acier s’utilisent en construction ossature bois, car ils offrent une grande stabilité latérale et davantage de souplesse pour les ouvertures situées en façade.

Les systèmes Strong-Wall disposent de nombreux avantages ; une faible empreinte au sol, des montants en bois pré-montés, une hauteur sur mesure, autant d’atouts qui permettent une intégration facile à la paroi ossature bois. Cette innovation s’accompagne d’une documentation complète pour faciliter l’utilisation du produit dans les projets de bâtiments ossature bois, même en zone sismique.

En s’émancipant des solutions traditionnelles de construction, l’ossature bois impose de travailler différemment, révolutionnant les techniques de pose et de fixation des assemblages.

Il existe désormais des solutions sur le marché de la construction bois, qui permettent de réaliser des structures fiables et performantes. De quoi assurer un avenir prometteur au marché M.O.B.

  • Chantier_MOB2
Partager cette page