Zoom sur les assemblages pour charpentes industrielles

Charpente Industrielle Simpson Strong-Tie

Cet article reprend les points de connexion et de fixation qui sont essentiels à la bonne mise en œuvre des charpentes industrielles.

Souvent appelée « fermettes », la charpente industrielle est aujourd’hui LE type de charpente le plus utilisé en maison individuelle (plus de 70% - source UICB). On la retrouve également sur tous les autres types de structures: logements collectifs, bâtiments commerciaux, industriels, tertiaires, ou encore agricoles. Cette technique de charpente utilise des éléments de sections de bois reliés entre eux par des goussets ou des plaques à griffes.

Afin d’obtenir un résultat de qualité, le calcul, la fabrication et la pose doivent être réalisés selon les règles de l’art, c’est-à-dire, dans le respect du DTU31.3.

Qu'est-ce qu'une charpente industrialisée ?

L’élément de base en charpente industrialisée est la ferme. En France les épaisseurs les plus fréquemment utilisées sont comprises entre 36 et 38 mm.

Généralement, la ferme est fabriquée en un morceau et arrive sur chantier telle quelle. Selon les contraintes de géométrie, de transport ou d’accessibilité, elle peut être séparée en deux parties. On utilise alors des plaques perforées telles que les NP ou les PL pour assembler les deux éléments.

Assembler des fermes multiples

En général, les fermes sont majoritairement conçues en simple pli ; c’est-à-dire qu’elles ne sont composées que d’une seule épaisseur.
Selon le projet constructif, il peut cependant être nécessaire d’assembler plusieurs plis entre eux afin d’augmenter leurs performances. Mais il faut veiller à ce que leur comportement soit identique aux fermes dites "pleine section".

Dans ce cas de figure-là, on privilégie l’utilisation de vis pour les relier efficacement (voir le DTU31.3 P1-1 5.6)
La morphologie de la vis SDW la rend parfaitement adaptée à cette utilisation.
Avec sa tête plate et son filetage partiel, elle permet de solidariser les fermes multiples facilement, sans avoir à retourner la charpente pendant l'assemblage, en plaçant toutes les fixations du même côté.

Ce type de solution dispense de retourner la charpente pendant l’assemblage, permettant de simplifier et fiabiliser la structure générale de la charpente sans la mise en œuvre de pointes ou boulons.

 

 

 

 

Ancrer les fermes sur murs maçonnés

Les fermettes prennent appui sur des murs bois ou maçonnés.
"En règle générale, chaque appui doit disposer d'un dispositif d'ancrage par ferrure métallique", précise le DTU31.3 (P1-1 5.3)

Ce sont les équerres renforcées E5 qui sont choisies pour assurer la liaison aux appuis.

Dans certains cas, il peut être nécessaire d’opter pour des équerres aux plus grandes performances.
C’est le cas des fermes sur dalle, pour lesquelles on vient mettre une équerre de plus grande dimension en appui sur la dalle, comme l’équerre E20 par exemple.

Assembler une toiture multi-pans

Pour une toiture avec trois ou quatre pans, on réalise généralement une croupe.

Cette méthode de pose consiste à assembler des demi-fermes formant les arêtiers et les empannons, tout en les reliant à la ferme porteuse.

Ici, ce sont les étriers de croupes ETC qui vont tenir l’ensemble des éléments.Selon la mise en oeuvre souhaitée, différents modèles d'étriers peuvent être préconisés.

Le cas des entretoises

Quand on pose de la fermette, il est nécessaire d’ajouter des entretoises.
Les entretoises assurent un entraxe constant, et garantissent une stabilisation temporaire de l'ouvrage en attendant que les dispositifs de contreventement et d’anti-flambage définitifs soient réalisés.

Ces dispositifs sont généralement en bois, fixés à l’aide de pointes. Il est toutefois possible de réaliser ce maintien à l’aide de feuillards métalliques type FP.
Ils s’installent à l’aide d’outils particuliers comme le tendeur BANSTR ou de consommables tels que les BPST, qui assurent une tension optimale de l’ensemble.

Vous l’aurez compris, la charpente industrielle nécessite une certaine connaissance des méthodes de pose pour être réalisée au mieux. Pour vous accompagner sur vos projets, l’UICB et les fabricants de charpente industrialisée sont de bons interlocuteurs. Vous pouvez également vous appuyer sur le Guide de Préconisation MOB & Charpentes et sur vos interlocuteurs Simpson Strong-Tie pour un accompagnement optimal.

Nota bene ; les solutions Simpson Strong-Tie sont disponible au sein de certains logiciels de calculs de charpente, dont PAMIR de la marque Mitek.